Vous etes ici >> Accueil/Les Dossiers/Description du Braque/Le standard de morphologie

Le standard de morphologie

05/08/2009 - Lu 9918 fois
le standard officiel de morphologie du Braque allemand

Le standard de morphologie



 
 

ASPECT GÉNÉRAL


Chien racé harmonieusement proportionné, dont la construction assure puissance, endurance et rapidité. Son port fier, ses lignes sans heurt, sa tête sèche, sa queue bien portée, son pelage serré et brillant et ses allures dégagées et de grande amplitude soulignent sa noblesse.

PROPORTIONS IMPORTANTES


La longueur du tronc doit dépasser de peu la hauteur au garrot.

COMPORTEMENT ET CARACTÈRE:


 Ferme, équilibré, digne de confiance, aux réactions contenues, ni nerveux, ni timide, ni agressif.

Anatomie du Braque allemand

TÊTE


Sèche, bien ciselée, ni trop légère, ni trop lourde ; correspond en puissance et en longueur à la forme du corps et au sexe.

RÉGION CRÂNIENNE


Crâne suffisamment large, légèrement bombé, avec une protubérance occipitale faiblement marquée, un sillon médio-frontal pas trop profond et des arcades sourcilières manifestement bien développées.

Stop : seulement moyennement marqué.

RÉGION FACIALE


Truffe : un peu saillante. Narines suffisamment ouvertes, larges et mobiles. En principe de couleur marron, une truffe de couleur chair ou ladrée n'est admissible que chez les chiens dont le fond de la robe est blanc.

Museau : long, large, épais et puissant pour permettre au chien de porter aisément le gibier. De profil, le chanfrein est légèrement convexe, offrant tous les degrés intermédiaires entre une forme noblement busquée (nez de bélier) et une éminence très discrète par rapport à la ligne droite. Ce phénomène est beaucoup plus marqué chez les mâles. Un chanfrein parfaitement droit est également admis, mais est moins apprécié. Un chanfrein concave est un défaut grave.

Lèvres: ajustées, pas trop couvrantes, bien pigmentées. A partir de la truffe, les lèvres tombent presque verticalement jusqu'à leur point de séparation pour rejoindre ensuite en une légère courbe la commissure labiale modérément marquée.

Mâchoires, dents : mâchoires puissantes avec une denture parfaite, régulière et complète formant un articulé en ciseaux, c'est-à-dire que la face postérieure des incisives supérieures est en contact étroit avec la face antérieure des incisives inférieures, les dents étant implantées à l'équerre dans les mâchoires, 42 dents saines correspondant à la formule dentaire.

Joues : fortes et bien musclées.

Yeux : de grandeur moyenne, ni proéminents, ni enfoncés dans les orbites. La couleur idéale est marron foncé. Les paupières épousent bien la forme du globe oculaire.

Oreilles : avec une attache haute et large, elles sont d'une longueur moyenne et tombent sans tourner, à plat, le long des faces latérales de la tête ; elles sont arrondies à leur extrémité. Ni trop charnues, ni trop fines. Tirées vers l'avant, elles doivent à peu près atteindre la commissure labiale.

COU


D'une longueur en harmonie avec l'ensemble, s'élargissant progressivement vers son attache au tronc. Nuque très musclée et légèrement galbée. Peau de la gorge bien ajustée.

TRONC


Ligne du dessus : droite et légèrement inclinée. Garrot marqué.

Dos : Ferme bien musclé. Les apophyses épineuses doivent être recouvertes par les muscles.

Rein : court, large, musclé, droit ou légèrement voussé. La transition du dos au rein bien couplé est solide.

Croupe : large, bien musclée et suffisamment longue, pas brusquement avalée, ne s'inclinant que légèrement en direction de l'attache de la queue.

Poitrine : plus haute que développée en largeur, avec un poitrail bien marqué et un sternum, qui s'étend aussi loin que possible vers l'arrière. Le sternum et l'articulation du coude doivent être situés à la même hauteur. Côtes bien cintrées, ni plates ni en tonneau. Les dernières côtes doivent être bien descendues

Ligne du dessous: Nette, legèrement relevée en courbe élégante vers l'arrière.

Queue : attachée haut, forte à sa base, puis s'amincissant progressivement, d'une longueur moyenne. Écourtée environ de moitié pour la chasse. Au repos, elle est pendante, en action elle est portée à l'horizontale, pas trop haut au-dessus de la ligne de dos, ni fortement. recourbée. (Dans les pays où la loi interdit la coupe de la queue, elle peut être maintenue dans sa longueur naturelle : elle devrait atteindre le jarret et être portée droit voire légèrement en forme de sabre.)

MEMBRES

Squelette du Braque allemand

MEMBRES ANTÉRIEURS :

Vue d'ensemble: vus de face, droits et parallèles, vus de profil, membres bien placés sous le corps.

Épaules: omoplates bien appliquées contre la paroi thoracique, obliques et inclinées vers l'arrière musculature puissante et sèche.

Bonne angulation entre l'omoplate et le bras.

Bras : le plus long possible, bien musclé et sec.

Coude: bien au corps mais pas serré, tourné ni en dedans, ni en dehors, placé loin en arrière. Bonne angulation entre le bras et l'avant-bras.

Avant-bras: droit, suffisamment musclé; ossature forte, sans être grossière.

Carpe: fort.

Métacarpe: inclinaison minimale du métacarpe par rapport à l'avant-bras. Jamais vertical.

Pieds antérieurs: arrondis, pouvant aller jusqu'à la forme d'une cuillère, avec des doigts bien serrés et suffisamment cambrés. Ongles forts. Coussinets solides et résistants. En station et en mouvement, les pieds ne sont tournés ni en dedans, ni en dehors.
 

MEMBRES POSTÉRIEURS :


Vue d'ensemble: vus de derrière : droits et parallèles : bonnes angulations : ossature puissante.

Cuisses : longues, larges et musclées bonne angulation entre le bassin et la cuisse.

Grasset : fort, avec une bonne angulation entre la cuisse et la jambe.

Jambe : longue, musclée et nerveuse : bonne angulation entre la jambe et le métatarse.

Jarret : fort.

Métatarse : vertical, fort.

Pieds postérieurs : comme les pieds antérieurs.

ALLURES


Couvrant beaucoup de terrain, avec beaucoup d'impulsion et une foulée correspondante : membres antérieurs et postérieurs droits et parallèles, le port restant bien droit. L'amble est indésirable.

PEAU


Bien ajustée sans former de plis.

ROBE


Nature du poil : court et serré il doit être sec et dur au toucher. Sur la tête et les oreilles, le poil doit être plus fin et plus court ; il est visiblement plus long à la face inférieure de la queue. Il doit couvrir tout le corps.

Couleur du poil:

a) marron, sans marques.

b) marron, avec de petites marques blanches ou des mouchetures sur la poitrine et aux membres.

c) rouanné marron foncé avec tête marron, plaques ou mouchetures marron. La couleur de fond d'un chien de cette robe n'est ni marron avec du blanc, ni blanc avec du marron, mais le poil présente un mélange si intime de marron et de blanc qu'il en résulte une robe de couleur peu voyante hautement appréciée dans la pratique cynégétique. A la face interne des membres postérieurs et à l'extrémité de la queue, la rouleur est souvent d'une nuance plus claire.

d) rouanné marron clair avec tête marron et plaques ou mouchetures marron, ou sans plaques. Dans ce cas, les poils de couleur marron sont moins nombreux et les poils blancs dominent.

e) blanc, avec marques marron en tête, et plaques ou mouchetures marron.

f) noire, avec les mêmes nuances que pour la couleur marron ou rouannée. Des marques feu sont admises.

g) une liste ou une pelote blanche avec des lèvres mouchetées sont admises.

TAILLE


Hauteur du garrot pour les mâles : 62 à 66 cm ;
 pour les femelles : 58 à 63 cm

DÉFAUTS ÉLIMINATOIRES


- Déviation grave du caractère sexuel.

- Absence de plus de deux dents parmi les quatre PM1 et les deux M3.

-Absence de toute autre dent (à part les PM1 et M3). Les dents non visibles sont considérées comme absentes sauf si un club du Braque allemand atteste leur présence à l'occasion d'un examen ou d'une sélection antérieurs.

-Prognathisme supérieur ou inférieur, arcade incisive déviée ou tout autre articulé défectueux du même ordre.

- Dents en surnombre, hors de l'alignement dentaire normal.

- Bec de lièvre, palais fendu.

- Paupières très lâches, ectropion,entropion, distichiasis (double rangée de cils).

- Dos fortement ensellé, colonne vertébrale déformée.

- Cage thoracique déformée, p.ex. poitrine retranchée.

- Ergots avec ou sans squelette osseux.

- Tout défaut caractériel.

N.B. : les mâles doivent avoir deux testicules d'aspect normal complètement descendus dans le scrotum.
 

 

Partager cet article wikio : Partager cet article | digg : Partager cet article | del.icio.us : Partager cet article | facebook : Partager cet article | scoopeo : Partager cet article | blogmarks : Partager cet article | additious : Partager cet article |
Partager les derniers articles Netvibes : Partager les derniers articles | iGoogle : Partager les derniers articles | My Yahoo : Partager les derniers articles | wikio : Partager les derniers articles | RSS : Partager les derniers articles |